fbpx
i

Class aptent taciti sociosqu
ad litorato rquent per conubia nostra

icone-cours-time-80

4h

icone-cours-level-confirme-80

niveau
confirmé

puis 25€ /mois

icone-cours-time-80

4h

icone-cours-level-confirme-80

niveau
confirmé

puis 25€ /mois

icone-cours-time-80

4h

icone-cours-level-confirme-80

niveau
confirmé

puis 25€ /mois

Le concept d’automatisation ne peut malheureusement pas uniquement être abordé à travers la manipulation d’outils dédiés à l’automatisation. Afin de maîtriser les arcanes de cette science, il y a des concepts tels que l’immutabilité des architectures ou encore de l’infrastructure as code qu’il va vous falloir comprendre. Ce module vous permettra de comprendre des concepts complexes qui faciliteront, fiabiliseront et accéléreront la mise en place de vos environnements du développement à la production.

Dans ce module vous trouverez quatre fiches :

1. Pet versus Cattle
2.  Infrastructure as Code
3. Déploiement « Blue/Green », vs « Canary »
4. Infrastructure immutable

Part #1 - Pet versus Cattle

En matière de gestion de parc informatique, il existe deux mondes diamétralement opposés. Si vous voulez mettre en place une équipe DevOps vous devez impérativement comprendre les différences entre l’approche « pet » et « cattle ».

Part #2 - Infrastructure as code

Dans la philosophie DevOps, il existe une histoire pour raconter la nécessité de basculer vers une Infrastructure as Code (IaC).

Dans un Datacenter très, très lointain, un ancien groupe tout puissant plus connus sous le nom de « sysadmins » avait pour l’habitude de déployer manuellement toutes infrastructures informatiques. Chaque serveur, chaque information de table de routage, chaque configuration de base de données ou de load balancer étaient gérés à la main par leurs soins.

Part #3 - Déploiement "Blue/Green" vs "Canary"

Le déploiement « blue/green » est une technique qui réduit les temps d’arrêt et les risques en exécutant deux environnements de production identiques appelés « Blue » et « Green ».

A tout moment, un seul des deux environnements peut être accessible. Dans l’exemple ci-dessous, l’environnement servant l’ensemble du trafic de production est le « Blue » en version N alors que l’environnement « Green » en version N+1 est inactif.

Part #4 - Infrastructure immutable

Dans une infrastructure de serveur mutable traditionnelle, les serveurs sont continuellement mis à jour et modifiés en place. Les ingénieurs et administrateurs travaillant avec ce type d’infrastructure peuvent se connecter directement sur leurs serveurs, mettre à niveau ou désinstaller manuellement des paquets, modifier les fichiers de configuration serveur par serveur et déployer le nouveau code directement sur les serveurs existants. En d’autres termes, ces serveurs sont mutables ; ils peuvent être modifiés après leur création.

Part #5 - Quiz de validation des connaissances

Quiz de 6 questions avec un score minimal requis de 70%

Bonne chance !

Certificat de réussite