fbpx
i

Le référencement SEO

    22 mars 2019                  26 Academy                   Outils

Le référencement : Le levier pour accroître le volume de visites

La grande partie du trafic Internet provient des principaux moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo !) et c’est d’autant plus vrai si vous n’avez pas de budget à investir dans Google Adwords par exemple.

La contribution des moteurs de recherche via le SEO est d’autant plus importante qu’ils génèrent un trafic ciblé avec les internautes cherchant ce que vous proposez à travers des requêtes. Ainsi, si votre site ne peut pas être trouvé et analysé pour être référencé dans les moteurs de recherche, vous pourrez difficilement améliorer le trafic de votre site. Et cette affirmation est d’autant plus vraie si vous opérez dans un secteur assez concurrentiel. Optimiser votre référencement pour être placé devant ses concurrents est un investissement inestimable.

Investir du temps ou de l’argent dans l’optimisation du référencement de votre site est très important car il offre un retour sur investissement plus élevé que les autres canaux ou leviers d’acquisition. En effet, le SEO coûte moins cher et surtout vous permet de rester indépendant par rapport aux canaux payants comme Adwords ou l’affiliation. Pour ce faire, vous devez donc élaborer et optimiser une stratégie de référencement.

 

Mise en place d’une stratégie SEO

On peut distinguer d’une façon générale plusieurs étapes à la mise en place d’une stratégie SEO :

 

  • Etape 1 : Le choix des mots clés à travailler
    Toute stratégie SEO commence par une réflexion sur les mots clés à cibler pour chaque page de votre site web. De prime abord, cela peut sembler un travail gigantesque, mais il faut se dire que c’est un investissement sur le long terme qui sera amorti. La principale règle à suivre est d’éviter de viser des mots-clés trop différents sur la même page.
    Par exemple :
    Mots clé 1 : « Acheter une voiture »
    Mots clé 2 : « Acheter une moto »
    Ici, il vous faudra faire un choix : cibler la vente de voitures ou de motos. Le choix se fera en fonction de ce que vous proposez aux internautes sur votre page. Et si vous proposez les deux articles, il vous faudra les séparer et cibler ainsi chacun des mots-clés sur des pages dédiées. Vous pourrez ainsi attirer aussi bien les internautes intéressés par les voitures que par les motos. Dans un deuxième temps, il faudra approfondir votre analyse selon plusieurs critères (liste non exhaustive) :

    • Les ressources nécessaires à l’atteinte de l’objectif : temps, budget, personnel.
    • Le niveau de trafic potentiel à générer : est-ce que les internautes tapent ce mot ? Combien sont-ils ?
    • La qualité du trafic potentiel à générer : les internautes qui recherchent ce mot-clé sont-ils dans ma
      cible ?

 

  • Etape 2 : Optimisation du contenu
    Une variable importante du SEO qu’il ne faut pas négliger, c’est le contenu rédactionnel. C’est lui qui indique aux moteurs de recherche de quoi parlent vos pages. Attention cependant, il faut veiller à ne pas tomber dans le piège d’écrire seulement pour les moteurs de recherche. En effet, il faut garder à l’esprit que le référencement de votre site à pour but de générer un trafic ciblé et de qualité.
    Ainsi, répondre à la fois aux obligations du référencement et aux attentes des internautes reste une discipline difficile, qui demande de réelles compétences rédactionnelles : il faut être pertinent, complet et à la fois répondre à la requête des internautes.

 

  • Etape 3 : Optimisation technique
    Comme vous le savez sûrement, les moteurs de recherche ne lisent pas les contenus des sites internet de la même manière que les humains. Il faut aider les robots des moteurs de recherche à lire et à analyser vos pages.
    Pour cela il faut intervenir sur le code HTML de vos pages. Les éléments à optimiser sont les suivants (liste non exhaustive) :

    • Le code html
    • La balise title
    • La balise meta description
    • Les urls
    • Les redirections

    Lors de l’optimisation de ces variables techniques, gardez toujours en tête les mots-clés que vous avez choisi de cibler.

 

  • Etape 4 : Le linking
    Lors de cette étape, vous travaillerez un aspect important qui est la popularité de votre site. Les moteurs de recherche évaluent votre popularité en fonction de ce que les autres sites pensent et disent de vous :
    Combien de sites parlent de vous ? Pour ce point il faut privilégier la qualité à la quantité.
    Quelle popularité ont-ils à leur tour ? La popularité de ces sites est évaluée de la même manière que pour la vôtre : le vote des sites externes.
    De quoi parlent-ils dans leur propre contenu ? Ici les moteurs tentent de savoir si vous avez un vrai point en commun avec les sites qui pointent vers vous. Si c’est oui, ce sera bon pour vous.

 

  • Etape 5 : Reporting des optimisations

    Comme pour toute stratégie, arrive le moment du bilan afin de déterminer les points qui ont fonctionné et les points qui nécessitent de nouvelles optimisations. La stratégie de référencement ne déroge pas à cette règle. Surtout que les techniques, les bonnes pratiques évoluent, il faut donc toujours se mettre au goût du jour.
    Le bilan se fait en trois parties :

    • Partie 1 : Le bilan technique : qui se fait dès la mise en place des optimisations, pour être sûr qu’il n’y a pas d’oublis, de « cassures ». Ex : les redirections sont-elles toutes en place ? Y a-t-il des balises « ALT » qui manquent, les metas sont-elles tous renseignées, etc.
    • Partie 2 : Le bilan de positionnement : il doit, quant à lui, se faire sous forme de « points » réguliers mais espacés dans le temps. Il s’agit là de relever le positionnement des mots-clés qui ont été travaillés. A noter que cette partie pourrait se faire manuellement, mais risque d’être lente et chronophage. La solution la plus judicieuse est de passer par un outil afin d’optimiser votre temps et le consacrer à l’analyse et aux éventuelles optimisations.
    • Partie 3 : L’analyse comparative avant et après la mise en place des optimisations : en effet, afin de voir si le travail effectué apporte des résultats, plusieurs comparatifs sont à faire comme le nombre d’urls/pages référencées afin d’être certain que tout le site est accessible, la progression du trafic généré par le référencement (par le biais d’un outil analytique, les mots clés générateurs de traffic, ou le temps passé sur le site par mot clé, etc.)

icone-lien-facebook               icone-lien-linkedin               icone-lien-twitter